Retour d’expérience | Interview de Yannis Kotakis et Maxime Servant

 

Renforcer sa Direction Administrative et Financière avec l’intervention d’un binôme DAF et RAF à Temps Partagé Augmenté

 

C’est au sein d'un collectif d'art urbain que Yannis, DAF à Temps Partagé Augmenté et Maxime, RAF à temps partagé augmenté, interviennent en binôme depuis quelques mois.

Crée il y a cinq ans, l'entreprise Quai 36 connait une forte croissance. Ce fort potentiel exige cependant de structurer sa Direction Administrative et Financière afin d’identifier les financements pour continuer sur sa lancée fulgurante.

C’est dans cette dynamique que Quai 36 a fait appel à Référence DAF pour les accompagner dans leur pilotage financier.

Yannis & Maxime nous partagent leur retour d’expérience.

Yannis, Maxime, vous intervenez en tant que DAF et RAF chez Quai 36 ; pouvez-vous nous en dire plus sur ce contexte ?

 

Maxime : Le concept de Quai 36 est de raviver le quotidien des usagers et revaloriser l'espace public à travers des créations artistiques. Les quais de gare, les couloirs de métro et même les allées en construction sont transformés en œuvres d’art, qui prennent forme sous les yeux des voyageurs..

Crée il y a cinq ans, l’entreprise connait une forte croissance, que la Covid n’a pas impactée. Ce fort potentiel de développement exige à la société de se structurer afin de pouvoir chercher des financements pour continuer sur sa lancée fulgurante. C’est dans cette dynamique que la Maison de production d’art a fait appel à Référence DAF pour les accompagner et les aider dans leur réussite.

Quels sont vos domaines d’intervention chez Quai 36 et quelles étaient leurs attentes?

Maxime : En tant que RAF, l’une des premières responsabilités au sein de Quai 36 est l’assistance aux équipes de production dans leur quotidien. Cela a pour but de les décharger, les rendre plus efficaces et plus rapides sur des tâches à forte valeur ajoutée. Nous avons également participé à structurer les processus au sein de l’entreprise via des procédures flexibles, rendant l’activité plus pratique. J’ai également participé à la mise en place d’outils. Notamment des outils de contrôle des dépenses à l’initiative de Yannis, mais aussi des outils de suivi de trésorerie et de facturation utilisés au quotidien dans l’entreprise.

Yannis : Effectivement en tant que DAF, mon premier chantier, comme l’évoque Maxime, a été de sélectionner les outils utiles et nécessaire à l’activité de l’entreprise et son développement futur. En l’occurrence, il s’agissait ici du logiciel «Spendesk», qui était le plus adapté aux besoins et à la situation du client. Ce choix d’outil nous a permis de commencer à structurer correctement l’activité de l’entreprise, mais aussi d’anticiper les recherches de financement et le développement futur.

Quel est votre rythme d’intervention chez ce client ? 

Maxime : Aujourd’hui, nous intervenons à hauteur de deux jours par mois sur la fonction DAF (Directeur Administratif & Financier à Temps Partagé Augmenté ) et quatre jours par mois sur la fonction RAF (Responsable Administratif & Financier à Temps Partagé Augmenté).e.

Quels sont les résultats que vous avez obtenus ? 

 

Yannis : Le principal résultat est d’avoir permis au dirigeant de mieux piloter son entreprise. Nous avons mis en place des process et des outils pour obtenir une remontée des données financières de manière plus fiable et plus régulière. Le dirigeant dispose désormais des données lui permettant de mieux anticiper, prendre les bonnes décisions, et au final mieux piloter son entreprise

De plus, les outils installés au sein de l’entreprise, permettent aux équipes de gagner énormément de temps d’un point de vue opérationnel. C’est-à-dire, les soulager sur des actions qui sont parfois menées dans des conditions complexes de cet aspect administratif. Ces gains de temps nous ont d’ailleurs permis de mieux anticiper la clôture des comptes. Un indicateur qui semble également intéressant sur les résultats obtenus dans l’entreprise est le gain de temps non négligeable sur la cherche de financements pour le dirigeant.

Par ailleurs, les résultats se mesurent par la satisfaction globale chez le client. Les collaborateurs apprécient aussi notre présence à leurs côtés, et de voir les équipes évoluer et gagner en efficacité. Tout cela est permis aussi car nous déchargeons les collaborateurs et les associés de tâches administratives devenues chronophages et sans valeur ajoutée avec la croissance. Ces critères font partie des retours positifs que nous entendons régulièrement.

Quels sont, selon vous, les facteurs de réussite de votre intervention en binôme ? 

Avant tout, en tant que binôme, une bonne communication s’avère essentielle. En effet, il faut être capable de transmettre de l'information, d’être organisé, de savoir communiquer sur l'avancement des différents chantiers, des difficultés et des points de blocage afin que les projets évoluent rapidement.

L’autre facteur de réussite est la confiance. Le client doit avoir une confiance intégrale dans le binôme afin qu’il puisse se reposer pleinement sur nous. En effet, lorsqu’une problématique financière émerge, il sait vers qui se tourner, lui permettant de se concentrer pleinement sur ses propres sujets.

Est-ce que d’autres expertises du Groupe Référence sont intervenues au sein du collectif ? 

Lorsqu’il a fallu s’interroger sur les différents outils à mettre en place d’un point de vue informatique, nous avons pu nous appuyer sur Référence DSI pour mener un diagnostic informatique et un benchmark des différents outils sur le marché. Ceci nous a permis de sélectionner le produit répondant au maximum aux besoins de l’entreprise. Aujourd’hui il existe de nombreux logiciels, on est vite confronté à une vingtaine de produits qui effectuent quasiment la même chose. C’est pour cela qu’il est important d’accompagner les chefs d’entreprise dans leurs choix.
Référence DRH va également intervenir sur la partie conformité.

Selon vous, pourquoi Quai 36  a choisi de renforcer sa Direction Administrative et Financière avec la solution du Temps Partagé Augmenté plutôt que de recruter ? 

Faire appel au dispositif du Temps Partagé Augmenté permet à une société de bénéficier d'un profil expérimenté possédant un réseau personnel multi-marques, en l'occurrence le Groupe Référence composé de DSI, de DRH et d’autres communautés avec lesquelles il existe une synergie évidente.

Ce modèle permet également au client de disposer de ressources multi-expériences et donc d’obtenir les meilleures réponses aux questions posées, par rapport à une personne étant à 100% dans la société. Un expert qui intervient en Temps Partagé Augmenté est en capacité d’apporter d’autres visions, d’autres solutions, d’autres méthodologies…

À propos

Yannis Kotakis est Directeur Administratif & Financier à Temps Partagé Augmenté chez Référence DAF. Il comptabilise 25 ans d’expérience dans différents métiers de la Finance et depuis quinze ans, il exécute différentes missions d’expertises tel que du diagnostic ou de la direction financière à temps partagé.

Maxime Servant est Responsable Administratif & Financier chez Référence DAF. Il peut intervenir en tant que RAF ou en tant qu’assistant DAF sur différentes typologies d’entreprises. Maxime possède plusieurs expériences antérieures dans la finance, en audit financier, en contrôle de gestion et en conseil.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Vous souhaitez vous aussi exercer votre métier de Directeur Administratif & Financier à Temps Partagé Augmenté ? Nous vous invitons à consulter notre espace carrière

© Copyright - Référence DAF
Direction Administrative et Financière